Réflexions

Il y a des moments dans la vie où il faut mettre en pratique concrète les théories que l’on développe. Psychanalyse, bouddhisme, calme mental, quand la tempête peut se déchaîner c’est là bien sûr qu’il faut être capable de repérer la confusion mentale, le délire qui peut se produire suite à un événement extérieur, se tourner vers soi comme lorsque tout va bien, et avec le souffle, juste un souffle, chasser les ombres qui ne sont rien qu’une construction. L’épreuve du feu en quelque sorte. Par temps calme, naviguer à vue est à la portée de n’importe qui peut ouvrir les yeux. Par temps agité, la boussole devient la connaissance de soi. Ce qui a été découvert, ce trésor incroyable, est la stabilité de mon monde. Tandis que l’impermanence de tout et surtout de l’ego est une telle réalité qu’il faut savoir s’y laisser aller ; l’amour que l’on donne et que l’on reçoit est une autre réalité à laquelle il faut aussi faire confiance. Je suis sur le Cap et je vois la tempête au loin…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :