Pensée du dimanche soir

« Mon âme ! quand seras-tu donc bonne et simple, sans mélange et sans fard ? Quand seras-tu plus visible et plus aisée à connaître que le corps qui t'environne ? Quand goûteras-tu les douceurs qu'on trouve à avoir de la bienveillance et de l'affection pour tous les hommes ? Quand seras-tu pleine de toi-même... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :