Je n’en ai pas fini avec l’absolu

Dès que l’on affirme l’existence d’un Absolu, d’un Absolu hors de nous, tout Autre que nous humain, en dehors de notre entendement, dès que l’on affirme la puissance du Sacré, qui clôt, qui ferme, qui crée un frontière entre le monde d’ici et maintenant et un autre monde qui serait plus beau, plus heureux, meilleur,... Lire la Suite →

J’aimerais oublier, le temps d’un instant, l’absolu

L’absolu est un concept central dans notre civilisation. Il est né des monothéismes, ces semies-pensées, c’est vraies religions qui ont calcifiées l’esprit humain. Dès que l’on pense à un Etre unique, on pense un absolu, un Etre en soi, un point central, une étoile polaire qui jamais ne tourne qui jamais ne devient autre que... Lire la Suite →

Réalité

Il n’existe pas de principes absolus a priori qui permettraient de déterminer la bonne et juste marche du monde. Le bien, le mal, la justice, la vertu, la morale en soi n’existent pas. Platon a tort. Le monde ne préexiste pas, quelque part en dehors ou au-delà de ce monde-ci, dans un univers de formes... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :