Ce sont toujours les hommes qui jouissent et les femmes qui pâtissent

Robert Misrahi : Le Joie d’Amour, un livre sexiste ?

Au final, je n’ai pas aimé ce livre. J’aime la pensée de Misrahi car c’est un penseur spinoziste, et que chemin faisant, il ne reste vraiment que Spinoza pour m’empêcher de sombrer dans le désespoir. J’aime beaucoup sa volonté, sa puissance volontaire à vouloir diffuser l’éthique spinoziste pour qu’elle imprègne, davantage que ce n’est le... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :