Temps #1

La pensée n’est que pensée du passé ou du futur. Toujours elle se fait que se projeter sur ce qui a été ou qui sera, or cela n’est pas ce qui est. Ce qui est, est le présent, l’instant rapide qui change, bouge, évolue. Ce présent n’est rien, il est vide de toute émotion : c’est cela la vacuité. Pourtant ce présent qui n’est rien de ma pensée contient tout l’Univers. C’est dans cet instant, compté par le souffle, que je peux toucher le monde tel qu’il est, tel qu’il vit en moi et au dehors de moi. Mais en le touchant, je touche aussi la vacuité de ce moi, puisqu’il n’y a pas de différence entre ce que je vis, ce que vit l’esprit dans l’instant du souffle, et le monde qui est autour, la Vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :