Deux mondes et c’est déjà beaucoup

Hier soir, en jetant un coup d’œil à l’émission des Racines et des Ailes, qui bien évidemment portait sur le patrimoine français (entre Alsace et Pays Basque… bonjour l’angoisse!), je me suis fait la réflexion que notre société était vraiment divisée en deux mondes.

D’un côté le monde réactionnaire mais pathétiquement authentique, chanté et vanté par Jean Pierre Pernault dans ses documentaires franchouillards du 13h : la France d’autrefois, les artisans qui font du bon pain, le berger basque qui fait son fromage en trayant à la main ses biquettes d’une race rustique qui va disparaître… Le monde du « c’était mieux avant » et qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour y revenir et pire du comment on peut faire pour le faire revivre, ce bon vieux temps. Le vintage est à la mode, la société où les femmes font des enfants mais où elles travaillent aussi : pas aussi arriéré qu’il y a 50 ans (ben non, hein, il y a eu du progrès tout de même!) mais bien réactionnaire. Le monde des écologistes un tantinet fascistes où il faudrait retourner à l’âge de bronze pour ne pas polluer la Terre, le monde d’une grande partie de la gauche qui croit encore que c’est avec les vieilles casseroles qu’on fera la meilleure recette d’un monde nouveau ! 

De l’autre côté le monde des geeks, des technophiles qui bouffent leurs écrans à force d’y être dedans toute la journée. Le monde d’internet, des tablettes, des smartphones, des ordinateurs, des hackers, des trackers. Un monde virtuel où il n’est pas impossible de se rencontrer mais où l’identité imaginée est plus importante que celle vécue. La société des Facebookers, des serveurs, des connectés qui rêvent de devenir des humains machines avec des puces dans les oreilles et un écran de télé à la place des lunettes. Ceux là rêvent d’un monde meilleur où les machines, les ordinateurs et les robots remplaceront les humains pour les tâches ingrates, un monde de progrès continu, où on aura bientôt remplacé le pétrole par des énergies renouvelables ou au pire où la race humaine aura disparu dans 100 ans, et c’est pas grave parce qu’est-ce qu’on aura rigolé entre temps ! 

 

wpid-ombre-dun-doute-1299767178-thumbnail-2011-03-10-15-27.jpg

Je déteste le premier monde… je suis bien trop attachée au principe de réalité pour ne pas y voir le dernier sursaut de quelques générations de peureux qui croient que la technologie va s’arrêter d’elle-même. Je vis beaucoup plus dans le second (ben oui… je suis ici à vous écrire !) mais je ne crois pas non plus que la technologie fera notre bonheur. Car elle n’est qu’un instrument et comme tous les instruments c’est la façon dont on l’utilise qui fait sa valeur dans notre société humaine conditionnée par les jugements. Ne pourrait-on trouver un juste milieu 🙂

Un monde où la technologie de l’information ne serait pas, d’emblée rejettée par une bande d’inquisiteurs qui me font furieusement penser aux moines du XIVe siècle qui avaient peur que leur monde s’écroule quand l’imprimerie a été inventée ! Bien sûr que ce monde du XXe siècle va disparaître… et c’est tant mieux ! Mais nous ne sommes pas obligés non plus de transformer l’humain en machine à faire, à paraître et non plus à être. Un monde s’écroule, un autre est en train de naître : faisons, si c’est possible, que ce nouveau monde ne soit pas une Terreur et qu’il apprennent des erreurs du passé. Je crains (ça c’est le pessimisme lucide) que cet espoir soit vain : l’Histoire nous apprend que bien souvent l’Homme a choisit le pire. Sauf que là, c’est notre survie collective qui est en jeu. Mais ce serait mieux, même s’il s’agit de vie ou de mort, de ne pas s’accrocher à quelques breloques d’une société qui meurt sous nos yeux. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :