Les détectives du Yorkshire de Julia Chapman

Il y a des moments où on aime lire des choses qui vous enveloppent doucement et qui vous font passer un bon moment, un mug de thé pas trop loin, un pull douillet sur le dos, un plaid sur les jambes, et la lumière du soir qui tombe. Ce sont surtout des sensations d’automne, quand la chaleur de l’été est passée, l’on sent que la nature commence à entrer en repos, et nous avec. Il y a des livres cosy, hygge dirions nous si nous suivions la mode « happy chic » du moment. C’est exactement ce qu’est le roman policier de Julia Chapman, Les Détectives du Yorkshire- tome 1 Rendez vous avec le crime.
Le nord de l’Angleterre, les brumes, les montagnes, la chaleur d’une petite communauté de campagne et des crimes qui déciment les hommes qui s’inscrivent à l’agence matrimoniale de Delilah Metclafe, l’Agence des Rencontres du Vallons.

Synopsis

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

On passe un très bon moment avec ce gentils roman policier, où en fait le suspens de l’intrigue met un peu de temps à s’enclencher, car il faut du temps à l’auteure pour présenter tous les personnages. C’est en fait une histoire du retour du fils prodigue, Samson O’Brien, parti depuis très longtemps de son village pour faire carrière dans la police nationale anglaise et jouer les infiltrés pour démanteler les cartels de la drogue. Il revient chez lui car il a quelques soucis avec ses supérieurs, et il n’est pas très bien accueillis par ses anciens amis restés au pays. Il redoute de revoir son père, ivrogne invétéré depuis la mort de sa mère. Il décide d’ouvrir une agence de détective privé, le temps que les choses se tassent à Londres. Et comme par hasard, il y a plusieurs morts suspectes dans les environs, des morts mises sur le compte d’un accident ou d’un suicide. Mais ce qui est étrange c’est que tous ces morts, uniquement des hommes, se sont tous inscrits à l’agence de rencontre de Delilah, une vieille amie de Samson.

Le roman se lit très vite, car il est vraiment bien mené. Ce n’est pas du tout un roman noir ou un thriller, tout cela reste bon enfant, même les meurtres s’accumulent dans les montagnes pourtant tranquilles du Yorkshire. Les énigmes ne manquent pas, mais nous sommes plutôt en face d’un roman psychologique, car beaucoup de personnages ont des choses à cacher.
Nous n’avons pas là un chef d’œuvre du genre mais un vrai et bon divertissement, qui se lit durant un week-end d’automne, pour se laisser porter par autre chose que la routine quotidienne, les soucis et les problèmes.

Je remercie NetGalley et les éditions Robert Lafont pour cette lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :